Mon compte

L'avantage de créer un compte et de s'y connecter est que vous pourrez conserver les résultats de vos Boîtes à décision pour y revenir plus tard.

Je n'ai pas de compte

Fournissez quelques informations et créer un compte utilisateur qui vous permettra d'enregistrer les Boîtes à décision que vous remplirez pour consultation ultérieure.

Créer mon compte

J'ai un compte

Entrez votre courriel et votre mot de passe pour accéder à votre profil et consulter vos Boîtes à décision.

Mon compte

L'avantage de créer un compte et de s'y connecter est que vous pourrez conserver les résultats de vos Boîtes à décision pour y revenir plus tard.

Créer mon compte utilisateur

Vous devez saisir un nom d'utilisateur
Veuillez saisir un mot de passe
Les deux mots de passe ne correspondent pas

Dépistage du cancer de la prostate, choisir de faire ou de ne pas faire le test de dépistage (Nouveau!)

Dépistage du cancer de la prostate

Bloc-notes Un outil vous permettant de conserver des notes ainsi que vos questions au professionnel de la santé.

Fermer le bloc-notes

Dépistage du cancer de la prostate

  • Qui pourrait envisager de faire le test de dépistage?En savoir plus

    Les hommes âgés entre 55 et 69 ans ayant une espérance de vie d'au moins 10 ans. Le dépistage est approprié pour les personnes ne sont pas porteurs de maladie grave affectant leur espérance de vie.

  • Dépistage du cancer de la prostateEn savoir plus
    • Le dépistage du cancer de la prostate se fait à l'aide d'une analyse sanguine. On dose l'antigène prostatique spécifique (APS) dans le sang pour estimer le risque d'avoir le cancer de la prostate. 
    • Cette analyse sanguine est prescrite par un médecin ou une infirmière praticienne spécialisée.
  • Comprendre le résultatEn savoir plus

    Un APS supérieur ou égal à 4 ng/mL augmente le risque d'avoir un cancer de la prostate.

    Si l'APS est inférieur à 4 ng/mL, alors l'homme pourra être invité à refaire le test dans quelques années.

  • Prochaines étapes suite à un dépistage positifEn savoir plus
    1. Si l'APS est supérieur ou égal à 4 ng/ml, alors le médecin peut proposer de faire une biopsie de la prostate pour vérifier si la personne a vraiment le cancer. La personne peut alors choisir de ne pas faire de biopsie et  plutôt, de surveiller activement la situation en faisant de nouveaux tests de dépistage à intervalles réguliers.
    2. Si la personne choisit de faire une biopsie, et que celle-ci révèle  la présence d'un cancer de la prostate, alors la personne peut choisir les options suivantes:
      • Ne pas faire de traitement et surveiller activement la situation en faisant de nouveaux tests de dépistage à intervalles réguliers.
      • Subir une chirurgie pour enlever la prostate
      • Entreprendre un traitement de radiothérapie
  • Tenir compte de vos prioritésEn savoir plus

    Selon vos priorités, vous pouvez choisir de faire ou de ne pas le faire le dépistage. Ce choix vous appartient, car:

    • Il y a des avantages et des inconvénients aux deux options
    • Les deux options sont acceptables: tous les organismes ayant élaboré des guides de pratique clinique (INESSS, USPSTF, AUA, ACP, CUA)* recommandent une prise de décision éclairée et partagée entre le professionnel de la santé et le patient.

    *INESSS : Institut national d'excellence en santé et services sociaux;
    USPSTF: United States Preventive Services Task Force;
    AUA: American Urologic Association;
    ACP: American College of Physicians;
    CUA: Canadian Urological Association;
    Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs.

Nous recommandons que:

Nous recommandons que:

  • La décision tienne compte des valeurs et priorités de la personne
  • La décision soit partagée entre le professionnel de la santé et la personne

Version 3.0

Date de publication : Août 2018 - Date de la recherche bibliographique : Janvier 2018 - Prochaine mise à jour : Août 2019